Recherche :
L'étude
Votre enfant est atteint, ou a été atteint d’un gliome infiltrant du tronc cérébral ?
Merci de prendre le temps de répondre à ce questionnaire.
Les traitements
Radiothérapie
Le traitement conventionnel en France repose presque exclusivement sur la radiothérapie palliative (habituellement 55 Gy en 30 séances sur 6 semaines). Un fractionnement en 2 doses journalières de 1 Gy a donné de meilleurs résultats, selon certaines publications. Des traitements de chimiothérapie peuvent être tentés mais l’efficacité de ceux-ci semble très limitée au vu des traitements existants, qui évoluent très peu. Les investigations restent trop limitées.
D’autres types de radiothérapie en cours d’évaluation
- Protonthérapie, avec des effets secondaires moins importants, mais il n’y a pas assez de recul, en France, dans le traitement du GLIOME INFILTRANT du Tronc Cérébral chez l’enfant .

- Hadronthérapie qui associe la protonthérapie et les ions lourds, n’est pas adaptée à ce type de tumeur.

- Thérapie par ions lourds / ions carbones. Cette technique très avancée n’existe pas en France. Les pays les plus avancés sont le Japon et l’Allemagne. Les réflexions actuelles sur la possibilité de proposer un traitement par ions carbone à ces enfants amènent à considérer cette indication comme une des possibilités en pédiatrie. Il peut être opportun de contacter le centre d’Heidelberg.
Vu sur http://www.gsi.de/documents/DOC-2008-Nov-12-1.pdf
Grâce à la thérapie par ions avec modulation d’intensité,même les organes sensibles partiellement ou totalement enveloppés par une tumeur, comme c’est souvent le cas au niveau du tronc cérébral, à la base du crâne, peuvent être épargnés. En effet, avec le balayage actif, ils reçoivent une dose nettement réduite : par exemple, dans le cas d’une tumeur au tronc cérébral, la dose appliquée peut être très inférieure à la limite de tolérance des tissus de cette zone.